L’entreprise polymorphe

La période que nous venons de vivre a reposé dans des termes nouveaux la question de l’organisation du travail. Elle a fait émerger l’idée d’une entreprise polymorphe qui prendra des formes différentes selon les activités, que les collaborateurs partagent ou non le même espace et le même temps. Ces changements soulèvent la question de l’unité au sein de chaque société. L’unité constituée par le rassemblement des personnes dans un même lieu et pour un temps donné ne suffira plus. Cette entreprise multi-modale va être amenée à instaurer de façon pérenne un mix des espaces de travail, faisant apparaître la difficulté du maintien de l’unité d’une équipe, d’un segment, d’une entité.

L’unité suggère l’union, « être unis », ensemble. Elle suggère également ce qui est commun à plusieurs, ce qui est identique pour différentes personnes. Comment maintenir cette unité tout en travaillant dans des espaces-temps différents ? De quels outils dispose-t-on ? Qui se retrouvera responsable du résultat ? En d’autres termes, nous pouvons nous demander sur quelles bases allons-nous nous appuyer pour construire un nouveau lien, voire même un nouveau contrat, entre l’entreprise et les individus qui y travaillent ?

Les habitudes sont tenaces et les changements ne peuvent avoir lieu que si chacun en est acteur et comprend le sens de ce qui lui est demandé. Les liens qui unissent chaque collaboratrice ou collaborateur à son équipe, et plus largement à l’entreprise, méritent d’être repensés et renforcés, pour laisser plus d’adaptabilité à l’organisation elle-même, plus d’autonomie aux personnes.

Comment accompagner ces changements ?

Ces transformations dans l’organisation du travail ont des impacts humains qu’il faut bien mesurer. Le management du télétravail, du travail nomade ou sur site, implique une bonne gestion des ressources. Cela passe par plusieurs phases : 

  • L’analyse du fonctionnement de l’équipe, qui suppose de bien connaître le travail effectif de chacun au sein de l’équipe
  • La prise en compte des besoins et des désirs des collaborateurs
  • Leur sensibilité aux changements
  • La mise en place de pratiques et de process adaptés
  • La mise à disposition d’outils et d’un environnement de travail adaptés

Puis viendra la phase de l’évaluation des procédures choisies, leur efficacité, leurs effets positifs et négatifs, et le suivi de la satisfaction des personnes impliquées dans ces changements.

Le manager a un rôle clé dans le maintien de l’unité de son équipe. L’accompagner avec son équipe dans ces phases de changement a véritablement du sens pour permettre à chacun de trouver sa place et faciliter les interactions. Cette évolution de l’organisation du travail fait émerger une nouvelle valeur, que l’on avait peut-être un peu oubliée, la confiance.

Vous aimerez aussi…

Manager les ressources humaines

Manager les ressources humaines

Manager les ressources humaines demande une attitude positive d’écoute et de dialogue pour mobiliser les ressources de la personne et les valoriser […]

LE GOLDEN : CONNAISSANCE DE SOI ET DE L’AUTRE

LE GOLDEN : CONNAISSANCE DE SOI ET DE L’AUTRE

Chaque individu est un être singulier. La connaissance de soi est le plus sûr chemin pour parvenir à la réalisation de soi, tant sur le plan personnel que professionnel. Aussi, il est important de développer sa conscience personnelle et d’interroger régulièrement ses modes de fonctionnement…